google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
 

Mademoiselle Else

Entre insouciance et désespoir

« Vous êtes altière ». Après les deux pièces à succès, Faisons un Rêve et Le Canard à l’orange, l’acteur et metteur en scène Nicolas Briançon retrouve Alice Dufour pour un rôle sur mesure, tout en subtilité et profondeur.


« J’aimerais assez me marier en Amérique, mais pas avec un Américain. Ou alors je me marie avec un Américain, et nous vivrons en Europe. Villa sur la Riviera, escalier de marbre plongeant dans la mer. Moi, nue, étendue sur le marbre... »

On est dans la bourgeoisie autrichienne de la fin du XIXème siècle. Une jolie blonde insouciante et un peu vaniteuse, déboule sur scène vêtue d’une jolie robe blanche. Elle croque dans une pomme et virevolte dans tous les sens. La demoiselle de 19 ans, en villégiature dans un palace italien, profite de son séjour jusqu’a ce qu’elle reçoive une lettre lui annonçant les malversations financières de son père, au bord du gouffre. Cette jeune femme, par amour pour son père sa famille va être obligée de faire un acte qui va bouleverser le cours de sa vie et mettre fin à son adolescence.


« Il y a une Else en chacun de nous »

Nicolas Briançon, s’est emparé de la magnifique nouvelle, écrite en 1924 par le célèbre auteur viennois Arthur Schnitzler, l’a resserrée, épurée et nous offre un seul en scène puissant dans lequel, avec un long monologue,  nous suivons l'histoire fascinante de Mademoiselle Else, ses réflexions, ses interrogations et ses pensées intimes.


Avec de magnifiques costumes raffinés de Michel Dussarat, des vidéos très recherchées et un son magnifique et immersif d’Olivier Simola, Alice Dufour, habitée par ce rôle, prise en étau entre désirs inavouables et demande avilissante, utilise une palette d’émotions assez folle entre sidération, doutes, craintes, fantasmes et désespoir « Je voulais quelqu’un qui ne porte pas d’emblée sur elle la tragédie, qui ait une fraîcheur, une spontanéité, un appétit de la vie, pour que son affrontement au destin qui l’attend soit d’autant plus violent ».


 

Un cri de souffrance fait de maux forts et d’errances désespérées

Cette Mademoiselle Else est un conte intemporel, cruel et éblouissant, splendide et envoûtant. Avis Foudart 🅵🅵🅵🅵


 

MADEMOISELLE ELSE

Adaptation et mise en scène Nicolas BRIANÇON

Avec Alice DUFOUR

Et les voix d’Anne CHARRIER, Michel BOMPOIL, François VINCENTELLI, Magali LANGE et Cecile FIŠERA

Crédit photo (c) Pascal GÉLY


Théâtre de Poche-Montparnasse

Jusqu’au 3 janvier 2021

Du mardi au samedi à 19h, dimanche 15h • Durée 1h20