google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
 

Mon dîner avec Winston

Un pur bijou, décalé, farfelu et poétique

Charles, un homme seul, certainement un peu fou, attend Winston Churchill.

Champagne, cigares, il dresse la table, prépare le repas, mais il ne viendra pas...et pour cause, Winston est mort, il y a cinquante-quatre ans.

Ce n’est pas grave, Charles lui parle, lui sourit, l’invective. Sa vie le rattrape, le téléphone sonne, c’est le travail, il est télé conseillée en assurance puis il reprend le cours de sa soirée, certainement très habituelle.


Historique, politique, poétique et même philosophique

Par le biais de cet échange imaginaire, Hervé le Tellier a écrit un texte magnifique et extrêmement documenté reprenant, parfois, certaines déclarations de Churchill, entre autres.


Les allers-retours entre la vie de Charles et celle de Winston sont jubilatoires. Ce dépressif, alcoolique et fumeur parle d’un génie de l’histoire, lui-même dépressif assumé et trace si bien son portrait que l’ombre de Churchill plane sur le plateau du théâtre.


Gilles Cohen en jouant et en mettant en scène ce spectacle fait un travail admirable. Il aborde les troubles psychologiques avec une immense délicatesse. Sans vouloir ressembler à Winston Churchill, il l’incarne pourtant totalement en terme émotionnel.


Il y a quelque chose d’extrêmement agréable dans ce seul en scène. La sensation de rencontrer l’histoire en douceur par biais de quelques citations, images ou réflexions d’actualités ou existentielles.


Le trio Winston Churchill, Hervé le Tellier et Gilles Cohen fonctionne à plein régime et nous propose un spectacle aussi instructif que poétique, un pur bijou théâtral. Avis de Foudart 🅵🅵🅵🅵


 

MON DINER AVEC WINSTON

Texte Hervé le Tellier

Mise en scène et interprétation Gilles Cohen


Théâtre de l’Atelier

Du 6 au 30 avril

JEUDI 7 AVRIL 21H

VENDREDI 8 AVRIL 21H

DIMANCHE 10 AVRIL 15H

MARDI 12 AVRIL 21H

MERCREDI 13 AVRIL 21H

JEUDI 14 AVRIL 21H