google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
 

NOUREEV. Ralph Fiennes

Dernière mise à jour : 9 mars 2021

Pourquoi ai-je l'impression que nous sommes en train de passer à côté d'un grand film ? En tout cela à failli être mon cas.

Pourtant, sur l'affiche, chacun dans sa catégorie, le trio Ralph Fiennes, Adele Exarchopoulos et Oleg Ivenko est très excitant.


Ralph Fiennes, immense comédien, est à la fois brillant dans ce film aussi bien en tant qu'acteur que réalisateur. On sent un immense respect pour l'art dans son ensemble mais aussi pour Noureev. L'image est peut-être un peu trop léchée ( ça m'a dérangé au début du film) et pourtant je me suis pris au jeu de cet esthétisme. Un peu comme si Mr Fiennes avait fait le parti pris de nous laisser un peu en retrait. Dans une forme de pudeur. D'ailleurs le film est assez pudique dans les sentiments. Tout est en demi teinte. Aussi bien le jeu des acteurs que les dialogues. On ne sait pas tout. On ne nous dit pas tout. J'adore vraiment ! Comme les flashbacks très bien choisis (et pourtant, je n'aime pas ça) ou le choix de nous montrer la toute première partie de la vie de Noureev. Certainement pas la plus intéressante mais aussi la moins connue.

La reconstitution de l'époque est remarquable et je peux vous assurer que le bureau dans lequel est interrogé Pushkin ressemble parfaitement a