google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

Oceanic Feeling : Koki Nakano

Aussi fluide que l'eau, aussi libre que l'air


« Je cherche sans cesse l'accident. Je cherche le hasard dans l'espoir que celui-ci produira de la beauté » À l’occasion de la sortie de son nouvel album Oceanic Feeling chez No Format, le brillant label français, Koki Nakano vient de réaliser une performance incroyable, ce week-end (les 26 et 27 janvier 2023) à la Maison de la Culture du Japon.


Ce brillant musicien, après sa prestation remarquée, cet été, lors du défilé présentant la première collection depuis la disparition d’Issey Miyake, propose un album à l'ambiance feutrée et intime. Pour son concert, il a invité pour quelques morceaux Nicolas Huchard, un jeune et influent danseur, chorégraphe.



L’eau, le vent, l’air et la nature

Koki Nakano, toujours sensible à la relation entre la musique et le mouvement, associe piano et musique électronique avec l’objectif d’explorer le fragile équilibre entre la vie et la nature.


« Je sent une très forte connexion avec les éléments et les corps qui m’entourent et je pense que l'eau pourrait être la clé pour faire coexister les gens avec la nature ».


On pourrait penser à un art conceptuel peut-être complexe ou même impénétrable, mais ce n’est pas du tout le cas. Son caractère, sa curiosité et sa sensibilité... hors norme permettant au jeune prodige de formation classique, passionné par Chopin, Satie, Ravel et Debussy, de développer un son passionnant, hypnotique, profond et fascinant.



Entre ruptures dramatiques et ponctuations rythmiques

Koki Nakano arrive sur scène dans la pénombre. Il se courbe et se prépare à jouer.



Une physicalité puissante

Presque animal, il semble faire corps avec son piano et déploie, avec ses doigts qui dansent sur le clavier, un jeu d'une grande expressivité. Parfois, certains couvrent les cordes pour atténuer les résonances. D’autres fois, ils frappent brutalement le métal de la table d'harmonie.



Tout semble improvisé mais il en ait rien

Ses mélodies sont parfaitement écrites, mais le pianiste semble s'immerger dans sa musique en se laissant porter… presque de facon aléatoire.


Nakano qui s'intéresse autant à la science qu'à l'humain adore observer les gens, leurs conversations, leurs mouvements et voit le piano comme une machine dont il cherche à s’échapper.


« Je vois le piano comme un outil formidable, mais qui fonctionne selon des principes mécaniques dont on peut rapidement faire le tour. Ce qui m'intéresse, c'est d'échapper à ces principes et de pousser la machine à dérailler ».



 

 

Oceanic Feeling

Avec ce très beau spectacle, le son, la musique et la danse, en parfaite harmonie, nous entraînent entre rêve et réalité dans un monde magnifique, étonnant et profond. Avis de Foudart 🅵🅵🅵🅵



 


KOKI NAKANO INVITE NICOLAS HUCHARD 


MAISON DE LA CULTURE DU JAPON   

Vendredi 27 janvier et Samedi 28  janvier 2023 • Durée environ 70 mn • Crédit © Valva Korabelnikova, Olivier Baco



Artwork Natsumi Toyama





"Oceanic Feeling est le premier morceau que j'ai composé pour mon dernier album éponyme, il en représente l'ambiance générale. Lors de la composition des pièces, j'ai toujours eu à côté de moi les photos de fœtus en développement dans l’utérus du photographe suédois Lennart Nilsson. Les bébés flottent dans le liquide amniotique, toujours reliés à leur mère par le cordon ombilical. Ils semblent demeurer à la fois dans l'infini et dans un endroit très intime. Cette version d'Enfant Sauvage leur donne une nouvelle vie." Koki Nakano

« Oceanic Feeling » Remix par Enfant Sauvage (moitié de THE BLAZE). Sortie le 12 avril sur No Format




Posts similaires

Voir tout

Comentarios


foudart_logo_edited.png
bottom of page