google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
 

Rogatons - Drame sanglant

« COMTESSE AFFAMÉE RECHERCHE PERSONNE CONSENTANTE POUR SE FAIRE DÉVORER EN GRANDES POMPES »

Marie-Viande, une comtesse amnésique accompagnée de sa fidèle assistante Polype sont recluses dans leur demeure. Elle a l’habitude de dévorer goulûment ses bébés dès qu'elle les met au monde. Seulement voilà : il n’est pas sain d’ingérer à l’infini ce qui sort de soi... aussi se met-elle en quête d’une personne consentante à dévorer en grandes pompes...

Je suis malheureuse, Polype. Je n’en savais rien, avant cette nuit. Je vivais jour après jour comme on déroule un long tapis qui pue et qui soutient nos pas. Me suis contentée de raclures. Tout ce qui sortait de moi, je le faisais rentrer à nouveau et j’ai pourri peu à peu. Mais j’ai compris, Polype ! EXTRAIT

Au-delà d'un spectacle de genre qui célèbre avec tendresse et cruauté les monstres enfantés par nos manques dévorants et nos failles béantes

Ce texte étonnant, horrible et poétique, loufoque et ridiculement tendre, obscène et grandiose, mêlé d’un univers étrange et créatif, nous interrogent sur notre rapport à l'autre, au corps et à la norme.

À travers la loupe grossissante du plateau, j'aimerais que le public vive la cathartique expérience de voir ces versions grotesques de nous-même s'entre-dévorer ; une manière de reconnaître l'existence de ces monstres intimes, de les cajoler, et du même coup, j'espère, de les apaiser par le rire. Mathilde Courcol-Rozès

 

Avec trois comédiens bien déjantés et une mise en scène étonnante, Rogatons, drame sanglant est une farce macabre dans l’esprit d’un Dubillard, une fête grand-guignolesque et baroque, proche d’un Copi, à la croisée entre une farce rabelaisienne et un conte mythologique. Avis de Foudart 🅵🅵🅵


 

ROGATONS - DRAME SANGLANT

de Mathilde Courcol-Rozès

Mise en scène Mathilde Courcol-Rozès, Marine Guez

Scénographie Bruno Torralba-Coelho

Accompagnement costumes Thelma Di Marco

Avec Rémi Fransot Inès Musial, Etienne Thomas Crédits photos Sarah Nowaczyk

Centre Anim Ruth Bader Ginsburg

Paris 1er Les 10 et 11 mars à 20h

Durée 1 heure • À partir de 12 ans