google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
 

Stanley : Small Choice in Rotten Apples

Un dédale de digressions absurdes et hilarantes

Stanley est employé de bureau et son travail est assez simple : il doit s’asseoir à sa table et presser des boutons sur un clavier sous les ordres d’un moniteur qui gouverne ses moindres gestes. Ce personnage sera embarqué dans une épopée absurde, minimaliste voire un peu gore.


L’humour joue malicieusement avec nos nerfs et notre patience

C'est un spectacle où il se passe rien et où beaucoup de choses prennent trop de temps. C'est un spectacle où les mots Gorille sont pertinents et où la déchiqueteuse et la machine à café disent bonjour, en même temps. Simon Thomas

Avec ce seul en scène tragi-comique, Simon Thomas questionne la vacuité de l’existence. Il puise dans la culture geek en s’inspirant très librement de The Stanley Parable, un jeu-vidéo d’exploration culte de Davey Wreden et William Pugh et détourne les conventions du genre pour transformer l’insignifiance en aventure et la routine en rêverie mélancolique.

Small choice in rotten apples - un très petit choix dans un panier de pommes pourrie

Clément Thirion, dans un décor particulièrement ingénieux, avec toute son absurdité et son génie comique va nous composer un ballet hilarant et loufoque.

 

Un spectacle complètement dingue !

Avec Small choice in rotten apples, on va se perdre dans un dédale d’humour répétitif et excentrique bourré de mélancolie, de poésie et de créativité.