google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
  • Bonfils Frédéric

UN SONGE D’UNE NUIT D’ETE

Loin de moi l'envie d'être méchant, mais sincèrement Shakespeare doit se retourner dans sa tombe. On ne peut pas faire n'importe quoi tout de même.


Ce chef-d'œuvre absolu, tant joué, tant interprété et réinventé merveilleusement.

Ce sujet fantastique où les dieux s'emmêlent les pinceaux. Cette critique cynique des dieux, des fées et des hommes.


Pourquoi avoir osé aborder un tel bijou ?

Alors, bien sûr. Il faut bien que la jeunesse se passe et Avignon est aussi un terrain expérimental, mais il y a des productions tellement fortes, généreuses, courageuses.

Quand on voit PAN ou DON JUANE, l'excitation est à son comble.

On se dit que la relève est toute trouvée et que certains comédiens professionnels pourraient même avoir du souci à se faire.


Concernant ce spectacle.

Ma déception est immense. On me dit que cela fonctionne très bien et la salle est remplie tous les soirs. Du coup, mon excitation est à son maximum et j'ai sincèrement et le plus honnêtement du monde faillit tomber de mon siège.


Alors, ce théâtre est très beau, c'est un fait.

Le décor simple est efficace, les costumes élégants, les musiciens sont bons, mais ce qu'il m’a vraiment gêné c'est juste l'essence même du théâtre. LE JEU.


Je veux bien que le pari soit périlleux. Que sur scène les comédiens jouent, chantent, et même, pour certains jouent de la musique.


Mais le JEU, NOM DES DIEUX. C'est la base non !! Essentielle, fondamentale.

J'ai eu l'impression de voir la représentation d'une fin d'année de première année d´école de théâtre sauf qu'en Avignon, je ne suis pas un parent ému par son enfant, mais un spectateur.


Seul le comédien jouant le personnage de Puck est intéressant. Le reste n'est pas au point.

Je vais me faire des ennemis absolus, mais mon devoir est de rester honnête.

Le métier d'acteur et de comédien est un métier difficile, exigeant. Il n'y a que très peu de place pour beaucoup d'envie.

L'envie est là. C'est évident. Le talent. À mon avis, cela ne passe pas du tout.


Enfin. La mise en scène.

Eh bien, jouant du Shakespeare comme un vaudeville. Un peu de respect. Mince ! ou alors caricaturons vraiment.

J'ai même vu des guerriers de la force se battre avec des sabres lasers.

J'aime beaucoup Star Wars mais non pas là.


On ne peut pas tout faire. On associe les musiques de Purcell de grande qualité avec des idées fast-food. C'est du fast théâtre.


C'est vraiment du grand n'importe quoi. Je n'ai vraiment pas aimé. Sans vouloir ne faire du mal à personne.

Je ne peux pas valider cette pièce du tout !


#offavignon #theatre #festivalavignon #foudetheatre #unsongedunenuitdete





Frédéric BONFILS

43 avenue de Suffren

PARIS, 75007

 

frederic@foudart-blog.com

 

Telephone: +336 11 69 81 37

CONTACT

  • Blanc Icône YouTube

©2019 by FOU DE THÉÂTRE.  RCS PARIS : 453 587 800 000 39 Code APE : 5814Z