google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

Une histoire d’amour : interview d’Alexis Michalik

Le film Une Histoire d'amour, réalisé par Alexis Michalik, est une adaptation de sa pièce de théâtre du même nom. Le film, qui a été présenté en clôture du Festival du Film International de Saint-Jean-de-Luz, mélange les codes de la comédie romantique et du mélodrame en remplaçant l'habituel couple hétérosexuel par un couple de femmes.


L'histoire suit les personnages de Justine et Katia, qui tombent amoureuses et décident de braver la vie en vivant une histoire d'amour et en donnant naissance à leur fille, Jeanne. Douze ans plus tard, Katia apprend qu'elle est atteinte d'une maladie incurable et doit trouver en urgence un tuteur pour sa fille. Sa seule option : son frère William, écrivain cynique et désabusé.


Le réalisateur a réussi à trouver un équilibre subtil entre la comédie et le drame, en mélangeant des émotions extrêmes de l'existence.


Le casting, composé de comédiennes encore inconnues, ajoute une fraîcheur à l'histoire et permet de renouveler le cinéma français. Le budget restreint de 3,2 millions d'euros a obligé la production à être inventive, en utilisant une profusion de décors pour que le spectateur voyage dans cette saga qui s'étale sur quinze ans.


Le film aborde des sujets délicats tels que la perte, le deuil et la maladie, mais évite de sombrer dans le pathos grâce à l'humour et à la fraîcheur qui se dégagent de l'histoire. Le réalisateur réussit à placer l'émotion au cœur de son récit, tout en évitant de tomber dans les clichés. Le jeu des acteurs est remarquable et permet d'explorer l'intimité de leurs personnages.


 

Une Histoire d'amour est un film émouvant et touchant qui réussit à surprendre le spectateur grâce à une histoire originale et une mise en scène inventive. Alexis Michalik signe ici un deuxième film réussi qui renouvelle le genre du mélodrame. Avis Foudart 🅵🅵🅵





 

Interview d’Alexis Michalik




Frédéric Bonfils : avec tous ce que vous faites tout le temps, comment avez-vous réussi à trouver le temps pour réaliser ce film ?

Alexis Michalik : En janvier 2020, nous avons créé la pièce de théâtre, mais en mars de la même année, le confinement a été imposé et tous les théâtres ont fermé leurs portes. Cette situation m'a laissé du temps libre, ce qui était une première pour moi en dix ans, car je n'avais aucune pièce à l'affiche. Certaines personnes qui avaient vu la pièce m'ont suggéré de la transformer en film. Au fil du temps, cette idée a commencé à me séduire et j'ai commencé à écrire le scénario. Après avoir discuté avec mon producteur et associé, Benjamin Bellecour, nous avons trouvé les financements nécessaires. Ensuite, nous avons convoqué les actrices de la pièce pour leur annoncer la bonne nouvelle.



Frédéric Bonfils : Comment avez-vous créé l'histoire d'amour centrale du film ?

Alexis Michalik : L'histoire s'inspire de mes propres expériences de perte et de deuil amoureux. En écrivant l'histoire, j'ai créé des personnages dans lesquels j'ai mis une partie de moi-même. Pour moi, c'est une opportunité extraordinaire de transformer mes émotions en quelque chose de créatif. J'ai également décidé d'incarner le personnage de William car je sentais que cela avait du sens pour moi.


Frédéric Bonfils : Comment avez-vous abordé l'adaptation de la pièce de théâtre au format cinématographique ?

Alexis Michalik : Je voulais que le film soit une véritable création cinématographique, plutôt qu'une simple adaptation de la pièce. J'ai donc apporté des modifications significatives au scénario et j'ai ajouté de nouveaux éléments pour en faire une œuvre cinématographique à part entière. J'ai également voulu qu'il y ait une profusion de décors qui nous permette de traverser quinze ans sans qu'on se pose de questions sur les contraintes budgétaires. Les séries m'ont également influencé en matière de narration, car c'est ce qui constitue notre ADN de nos jours. Les bandes dessinées ont également influencé mon style d'écriture.


Frédéric Bonfils : Comment avez-vous abordé la représentation de l'homosexualité féminine dans ce film ?

Alexis Michalik : J'ai abordé ce sujet avec beaucoup de précaution. Je savais que c'était un sujet délicat et sensible, et je ne voulais pas tomber dans les clichés ou faire une représentation inexacte de l'homosexualité féminine. Mon but était d'être au plus juste et au plus près de la réalité, de façon sub tile. J'ai travaillé en étroite collaboration avec mes actrices pour m'assurer que leurs personnages, Justine et Katya, étaient authentiques et reflétaient l'expérience de la communauté LGBTQ+. Mon objectif était de montrer l'homosexualité féminine de manière subtile et naturelle, sans la stigmatiser ni la sexualiser.


Frédéric Bonfils : Quel message espérez-vous transmettre aux spectateurs à travers votre représentation de l'homosexualité féminine dans le film ?

Alexis Michalik : Mon message est simple : l'amour est universel et ne connaît pas de frontières, que ce soit entre deux femmes, deux hommes ou un couple hétérosexuel. L'histoire d'amour entre Justine et Katya est l'une des nombreuses histoires d'amour du film. Mon but était de montrer que l'homosexualité féminine n'est pas quelque chose d'étrange ou de différent, mais simplement une autre forme d'amour. En fin de compte, j'espère que les spectateurs pourront se concentrer sur les émotions et les relations entre les personnages, plutôt que sur leur orientation sexuelle.


Frédéric Bonfils : Comment espérez-vous que le public réagisse au film ?



« J'espère que le film apportera de l'espoir et de la positivité, et qu'il sera un témoignage de l'universalité de l'amour »


Alexis Michalik : J'espère que le public sera touché par l'histoire d'amour et les autres histoires d'amour du film, et qu'il se reconnaîtra dans les personnages. Je voudrais que les spectateurs ressentent une gamme d'émotions en regardant le film, depuis la joie jusqu'à la tristesse.


 

UNE HISTOIRE D’AMOUR

UN FILM DE ALEXIS MICHALIK

Avec Alexis Michalik, Juliette Delacroix, Pauline Bression, Marie Camille Soyer

Photos © Arnaud JUHERIA


Sortie le 12 avril 1H30 •FRANCE •2022




Posts similaires

Voir tout
foudart_logo_edited.png
bottom of page