google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
 

Danse Delhi

7 personnages pour 7 pièces et la mort

Avis de Foudart 🅵🅵🅵🅵 Dans un décor, tout en fausse transparence et lumières, nous voyons un salon réservé aux familles dans un hôpital de quartier. Commence alors, un récit à 6 personnages et une musicienne : une infirmière, Andreï, sa femme Olga, sa maîtresse Catherine, la mère de cette dernière et une femme âgée. Ils vont s’interpeller, se heurter, se dévoiler et se livrer peu à peu, par touches impressionnistes.


Variation sur un même thème

Chaque lever de rideau annonce la mort de l’un d’entre eux et chaque scène se referme sur la signature de l’acte de décès.

La mort dans tous les sens

Danse Delhi est un spectacle inclassable. Une comédie mélodramatique pleine de cynisme et d’humanisme, entre réalité et illusion qui nous fait hésiter entre rires et émotions.

L’écriture d’Ivan Viripaev, acerbe, poétique et loufoque se combine parfaitement avec cette symphonie magnifique et effroyable qui parle d’amour, de mort et de danse.

Cette Danse « Delhi » est partout

D´un côté, ces pièces abordent la souffrance, la rancoeur et la culpabilité, liés à la mort. De l’autre, elles offrent, chacune, leur propre définition de la danse de manière majestueuse et philosophique.

Danse Delhi est une pièce étonnante et singulière qui réussit la prouesse de montrer une danse magnifique que l’on ne voit jamais, mais que l’on ressent tout le temps, de tout son être.


Une chorégraphie de mots et de vies gravées dans le mouvement des corps. Ivan Viripaev
 

Danse Delhi

PIÈCE EN SEPT PIÈCES DE IVAN VIRIPAEV

Mise en scène Gaëlle Hermant

avec Christine Brücher, Manon Clavel, Jules Garreau, Marie Kauffmann, Kyra Krasniansky en alternance avec Lina Alsayed, Laurence Roy et la musicienne Viviane Hélary.

Traduction Tania Moguilevskaia et Gilles Morel.

Photo © Simon Gosselin, Det Kaitzen.

Le texte de la pièce est publié aux Éditions les Solitaires intempestifs

Théâtre Gérard Philipe de Saint Denis

Samedi 16 octobre - 18h / Dimanche 17 octobre - 15h30 / Lundi 18 octobre - 20h / Mercredi 20 octobre - 20h / Jeudi 21 octobre - 20h / Vendredi 22 octobre - 20h

Durée 2h

La tournée 21 → 22

Du 17 au 20 janvier 2022, La Criée – Théâtre National de Marseille

Les 28 et 29 janvier, Théâtre Eurydice, ESAT, Plaisir

Les 14 et 15 juin, Théâtre de Saint-Quentin en Yvelines, scène nationale.