google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

Dieu habite Düsseldorf

Quand la réalité dépasse la fiction !

Indéniablement, Sébastien Thiéry a un chromosome d’insolence et de folie que la plupart des gens n’ont pas. Il est à la fois tendre, drôle, insaisissable et provocateur. Si je devais l’apparenter à un mouvement, je dirais que sa spontanéité a quelque chose à voir avec le dadaïsme. Jean-Michel Ribes, le maître du Loufoque

Depuis 2005 et sa première pièce Sans ascenseur, jouée au Théâtre du Rond-Point, Sébastien Thiéry explore, rend accessible, vulgarise l’absurde et fait en sorte que nous nous sentions tous concernés.


Aujourd’hui, après de longs mois d’interruptions à cause d’une certaine pandémie, Eric Verdin et Renaud Danner ( accompagnés par Manuel Durant - en alternance) reprennent, pour une série de représentations au Théâtre Lucernaire, ce magnifique et étrange spectacle, créé en 2019, Dieu habite Düsseldorf.


Après deux années complétement dingues passées au régime de l’isolement et de la surveillance généralisée, du masque, du gel, du pass et j’en passe, rejouer ce spectacle, sur cette société de contrôle loufoque, implacable et un peu foireuse, nous paraissait indispensable. Eric Verdin et Renaud Danner

Sommes-nous dans le laboratoire d’un savant fou dans les années 70 ou dans un monde expérimental futuriste ?

Un médecin peut vous diagnostiquer imbécile, le sexe n’est plus organe génital mais accessoire ménager, les humains vont être empailler vivant...


Des portants et des rideaux en plastique blanc, meublent l’espace, dissimulent des expériences et servent d’écran de projection. Entre deux images sur l’histoire des saumons depuis leur périple à contre-courant jusqu’à la création des sushis et, avec une bande-son musicale électro-pop, sept séquences courtes s’enchaînent avec beaucoup d’humour, de créativité et de désespoir.

 

Ils sont médiocres, timides, angoissés, parlent de tout et de rien, sans queue ni tête et font un inventaire désenchanté d'une société contemporaine, remplie d’une irrémédiable solitude... Ces deux hommes sans noms, numérotés, sont Monsieur 1 et Monsieur 2, menés habilement et spirituellement par Eric Verdin et Renaud Danner. Ils nous entraînent dans une farce loufoque, poétique et politique, aussi étrange que brillante et inquiétante.

Un spectacle unique, désespéré, tendrement drôle et au charme renversant. Avis de Foudart 🅵🅵🅵🅵

 

DIEU HABITE DÜSSELDORF

DE SÉBASTIEN THIÉRY

MISE EN SCÈNE ET AVEC RENAUD DANNER, ÉRIC VERDIN OU MANUEL DURAND (EN ALTERNANCE)

CRÉDIT KARIM A


Le Lucernaire

53 rue Notre Dame des Champs 75006 Paris

Du 29 mai au 03 juillet 2022

Du mardi au samedi à 21h, le dimanche à 17h30

Durée 1H10





Posts similaires

Voir tout

Kommentare


foudart_logo_edited.png
bottom of page