google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

Je m’appelle Momo

Théâtre, poésie et musique

Le poète, porteur d’une parole universelle est capable d’instruire les hommes, de changer le monde et de penser les utopies.

Pour Cédric Bécu, adapter la Vie devant soi, c’est d’abord mettre en scène un poète, une certaine figure poétique romantique.


Il s'appelle Mohammed mais « tout le monde l'appelle Momo pour faire plus petit ». Il vit dans le très cosmopolite quartier de Belleville, dans les années 60. Son univers : Madame Rosa, une vieille juive qui tombe en ruine, des enfants de putes, un très vieux monsieur Hamil, des prostituées, des maquereaux très chics, des dealers et un vieux docteur juif, bien connu pour sa charité chrétienne.


« Tout en accompagnant Madame Rosa dans ses derniers jours, Momo cherche des réponses à sa vie qui va un peu de travers »

Ici, Mohammed se démultiplie, il devient triple, garçon, fille, chanteurs, comédiens, guitariste et flûtiste. En soit… universel.


Un véritable tissage poétique fait de théâtre, de mots, et de musique

À travers les mots et les mélodies, le texte de Romain Gary entre en résonances avec Jacques Brel, Georges Brassens, Jean Ferrat, Gabriel Fauré, Claude Debussy, Paul Verlaine ou Paul Bourget.


 

Avec une très grande finesse et une justesse incroyable, L’ensemble Jeux de Quatre composé de trois jeunes artistes particulièrement prometteurs nous offre un très joli spectacle raffiné et poétique. La très belle voix de Caroline Michel s’accorde à merveille au son de guitare de Rémi Guirimand et de flûte de Marie-Estelle Hassaneen et ce spectacle, un superbe voyage romantique, d’une grande sobriété est d’une tendresse folle. Avis de Foudart 🅵🅵🅵


 

Je m’appelle Momo

d’après la Vie devant soi de Romain Gary

Mise en scène et création lumières Cédric Bécu

Avec Rémi Guirimand, Marie-Estelle Hassaneen, Caroline Michel

Crédit affiche Mercure de France, les Editions Gallimard


LE GUICHET MONTPARNASSE

15 Rue du Maine, 75014 Paris


Du 20 mai au 26 juin

Les vendredis et samedis - 19H Les dimanches - 15H

Durée 1h10






 


RÉPERTOIRE

• La Complainte des filles de joie, de Georges Brassens

• Les Coeurs tendres, de Jacques Brel

• Passepied, extrait de la Suite Bergamasque de Claude Debussy • Sur la Place, de Jacques Brel

• Spiegel im Spiegel, de Arvo Pärt

• Beau Soir, de Claude Debussy / Paul Bourget

• C'était bien (le p'tit bal perdu), de Gaby Verlor / Robert Nyel

• Prison, de Gabriel Fauré / Paul Verlaine

• Nuit et Brouillard, de Jean Ferrat

• Spleen, de Gabriel Fauré / Paul Verlaine

• Jewish song, de Ernest Bloch

• Hashivenu, prière traditionnelle juive


Posts similaires

Voir tout

Comments


foudart_logo_edited.png
bottom of page