google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
 
  • Bonfils Frédéric

En attendant bojangles

Mis à jour : mars 9

Je n’ai pas à dire énormément sur cette pièce qui a déjà été énormément commentée et j’ai vu, aujourd'hui, des pièces tellement fortes que, du coup, je l’ai un peu moins apprécié (c’est relatif).

Je me suis senti un peu troubler par quelques approximations de la part de Didier Brice qui m’ont un petit peut empêcher d'entrer vraiment dedans.

Un problème technique. Je ne sais pas.


Peut-être que j’attendais trop de cette pièce avec les critiques dithyrambiques de toutes parts.


Je pensais voir plus de danse. D’entendre plus de musique.


Je n’ai pas vraiment senti de poésie comme il est écrit par-ci ou par-là (et puis l’enfant n’est pas si bien traité finalement, mince…) mais plutôt un moment délicieusement loufoque.


Et je dis bien délicieux. Car, c’est tout de même très réussi. Julie Delarme est absolument malicieuse, un peu folle et surtout luminescente.


A voir de toute façon pour passer un bon moment dans un beau théâtre d’Avignon.



24 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout