google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
 

En prévision de la fin du monde…

Dernière mise à jour : 1 avr.

ET DE LA CRÉATION D’UN NOUVEAU


L’avenir du monde vu par la jeunesse

Pauline Sales, comédienne, metteuse en scène et autrice, est partie à la rencontre de jeunes de 9, 10 et 11 ans, munie d’un questionnaire, avec la volonté de découvrir leur point de vue et d’essayer de mieux les comprendre.

J’ai entendu les enfants osciller (comme beaucoup d’entre nous) entre conservatisme et esprit de progrès, entre végétarisme assumé et envie de mordre dans un McDo, entre rêve de vie à la campagne et peur de s’embêter hors de la ville, entre rêve d’un amour unique et visions d’amours multiples…Pauline Sales

Le dérèglement climatique, les inégalités, les discriminations, le féminisme, la mondialisation…

Ils sont soit concerné·e·s par ces sujets ou réfractaires à ces affaires d’adultes et « On devine, évidemment, dans leurs paroles l’influence des parents, des enseignant·e·s, des réseaux sociaux… mais on parvient également à déceler comment il·elle·s se constituent et développent leur pensée propre » et comment ils envisagent le monde dans lequel nous vivrons.


C’est quoi, le monde d’après ?

À partir de tout cette matière récoltée, Pauline Sales a écrit sa pièce qui n’est pas une simple accumulation de témoignages, mais plutôt, un conte poétique et politique.


L’histoire se passe dans une cave. Madison, onze ans, a pris en otage Sofia, du même âge, avec

le soutien involontaire d’Ethan, dix ans. Elle trouve que le monde ne tourne pas rond du tout et que Sofia, maire du conseil municipal des enfants, ne fait rien pour le changer véritablement. Malgré leurs contradictions et leurs différences, les trois enfants ont la farouche envie de se comprendre…

Jacques-Joël Delgado, Vinora Epp, Cloé Lastère, Noémie Pasteger, les 4 jeunes comédiens aux bagages déjà très riches, jouent en alternance et nous embarquent dans cette folle aventure.

 

Le RMEE ou Revenu Minimum d’Existence pour Enfants. Le DDSCE ou Droit à Disposer de Son Corps d’Enfant. Le DCSP ou Droit à Choisir Ses Parents. L’ODFUCEPA ou Obligation de Faire Un Cours en Plein Air. Le BOO, le Bain Obligatoire dans l’Océan…

Avec plein de très belles idées et d’inventivité, cette pièce, loin d’être infantilisante, parle des enfants et interpelle, brillamment, tout le monde. Avis de Foudart 🅵🅵🅵🅵

 

EN PRÉVISION DE LA FIN DU MONDE ET DE LA CRÉATION D’UN NOUVEAU

Texte et mise en scène Pauline Sales

Avec Jacques-Joël Delgado, Vinora Epp, Cloé Lastère ou Noémie Pasteger

Création sonore et musicale Simon Aeschimann

Scénographie Damien Caille-Perret

Création lumière Xavier Libois

Crédit © Pauline Le Goff, Jean-Louis Fernandez


Les plateaux sauvages

5 rue des plâtrières, 75020 paris


DU 28 MARS au 6 AVRIL

MARDI 29 MARS À 19H

MERCREDI 30 MARS À 14H

VENDREDI 1ER AVRIL À 19H

SAMEDI 2 AVRIL À 16H

MARDI 5 AVRIL À 19H

MERCREDI 6 AVRIL À 14H