google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

Hors de moi

Chronique, nom féminin : récit d'événements réels ou imaginaires qui suit l'ordre du temps.

Marie, atteinte d’une cystinose infantile, a été greffée d’un rein à 15 ans. Elle souffrait d’une insuffisance rénale dès l’âge de dix-huit mois.


Astrid a des épines calcanéennes dans les pieds, un début d’arthrose dans les mains et des doigts en forme de bec de perroquet qui ne parviennent pas à retenir les couleurs de ces jours où elle voit tout en nuances de gris.


Yamina a appris qu’elle avait la maladie de Crohn au moment où elle obtenait son diplôme d’infirmière, mais réussit mieux à soigner les autres qu’à se soigner elle-même.


Oriane a reçu un nouveau foie la veille de ses 25 ans, et aussi, accessoirement, de Noël.


Emma s’est longtemps demandé si elle était autiste, surtout depuis la naissance de son petit frère.

Ces femmes ont entre 25 et 35 ans mais ont vieilli prématurément.

 

Chronique, adjectif : se dit d’une maladie qui s’installe lentement mais, le plus souvent, définitivement.

Les maladies chroniques, bien que tenaces, comme les maladies mentales sont souvent invisibles et silencieuses. Ordonnances sur papier autocopiant, notices de médicaments, radiographies : elles se surimpriment au quotidien à travers les documents et les symptômes comme autant d’images fantômes.

Une série de photographies de Camille Reynaud, appelées Chroniques de nos jours invisibles sont exposées dans le hall du Théâtre Les Déchargeurs durant le temps de la programmation de la pièce Hors de moi.


J’ai cherché à faire ressortir ce qui d’ordinaire ne se voit pas, surtout chez des personnes qui ne correspondent pas à l’idée que l’on peut se faire de la maladie. Camille Reynaud

 

CHRONIQUE DE NOS JOURS INVISIBLES

Qu’y a-t-il de plus extraordinaire (au sens premier du terme, c’est-à-dire exceptionnel, hors du quotidien) qu’une fête d'anniversaire ?

Il y a, bien sur, l’anniversaire de la naissance ou de la mort d’une personne, mais il y a aussi tout plein d’autres anniversaires. L’anniversaire de sa première marche, de sa première dent, de son premier baiser, de l’annonce de sa maladie ou même celui d’une greffe et pourquoi pas, de sa guérison.

De toutes ses dates d’anniversaire, lesquelles nous définissent véritablement ? Les greffés du cœur ont souvent pour habitude de fêter leur date de greffe.

Entre émotion et émerveillement !

Camille Reynaud est partie de ce postulat pour créer cette série photographique qui montre la réalité des corps avec l’esprit d’un jour de fête, sans pathos, avec plein de couleur avec un côté pop. Avis de Foudart 🅵🅵🅵

La maladie transforme le quotidien, elle inverse l’ordinaire et l’extraordinaire. Elle décale. Et même les jours de fête sont souvent invisibles. Camille Reynaud

Exposition Chroniques de nos jours invisibles, de Camille Reynaud


Hall du théâtre les Déchargeurs

Du dimanche 28 novembre au 20 décembre

Accès libre et gratuit

 

HORS DE MOI

COMMENT EXISTER AVEC UNE MALADIE QUI M’ACCOMPAGNERA TOUTE MA VIE ? COMMENT SE (RE)CONSTUIRE APRÈS UNE ÉPREUVE ?

QUELLE PLACE DONNER À UNE SPÉCIFICITÉ, À UNE « ANORMALITÉ » DANS MON CORPS, DANS MON IDENTITÉ ? CE CORPS MALADE, MÉDICALISÉ, EST-IL ENCORE INTIME ?

CE CORPS DIFFÉRENT EST-IL SEXUEL ? COMMENT TRANSMETTRE CETTE EXPÉRIENCE QUAND LE LANGAGE EST TROP PAUVRE ?

NE SUIS-JE PAS EN TRAIN DE ME SERVIR DE MA MALADIE POUR QU’ON S’INTÉRESSE À MOI ?


En 2008, la philosophe Claire Marin écrit Hors de moi, récit dans lequel elle rend compte de son expérience de la maladie auto-immune, sans complaisance ni faux-semblants.


En 2014, la comédienne Marie Astier lit cet ouvrage. Elle a l’impression que quelqu’un a réussi à coucher sur le papier ce qu’elle a pu ressentir à différentes étapes de sa vie de personne atteinte d’une maladie chronique. Avec l’accord de l’autrice, elle décide de s’emparer de ce texte pour l’adapter pour le théâtre.


Notre projet est esthétique et politique

Avec Hors de moi nous voulons sortir du paradigme de la charité pour défendre une certaine fierté d’être malade, dans la lignée des Disability Studies.

L’expérience intime de la maladie

C’est faire vibrer un corps prétendument «hors norme»; c’est faire entendre la mélodie d’une vie brûlante, intense, urgente.

Après m’avoir contacté pour m’annoncer ce spectacle, seule en scène, l’envie irrépressible met venue de foncer au théâtre pour rencontrer Marie Astier et pour découvrir les photographies de l’exposition, Les chroniques de nos jours invisibles de Camille Reynaud.

l’occasion rêvée de poser quelques questions à cette jeune comédienne à l’œil pétillant et pleine de fougue.

 

Interview de Marie Astier

Dans son ouvrage Claire Marin relate les évènements majeurs et les anecdotes marquantes de son parcours de malade. Elle prend aussi de la distance par rapport à ce vécu. Elle replace l’expérience de la maladie dans la perspective plus globale d’une expérience de vie.


Nous voulons faire résonner ce texte car sa puissance, son univers métaphorique et sa sincérité nous projettent dans nos existences de malades ou de non-malades. Il brille par sa singularité, évitant ce que nous considérons être les deux écueils majeurs de la représentation de la maladie : le pathos et l’humour facile. Marie Astier



 

HORS DE MOI

Danse, Théâtre Auteure Claire Marin

Interprétation Marie Astier

Mise en scène Simon Gagnage

Chorégraphie Marcos Arriola

Scénographie Luciana Bertotto

Création musicale Julien Roussel

Voix off Simon Gagnage



LES DÉCHARGEURS

Du 28 novembre au 21 décembre 2021

Les dimanches, lundis et mardis à 19h00


Lundi, Mardi, Dimanche à 19H00

Durée 1h10



 

AUTOUR DU SPECTACLE

Exposition Chroniques de nos jours invisibles, de Camille Reynaud, du dimanche 28 novembre au 20 décembre



Dimanche 5 décembre

table ronde inter-associative intitulée « maladie chronique et expérience patient »

De 16h30 à 18h30

Dimanche 19 décembre

Une maquette de 30 minutes du spectacle Ma fille ne joue pas d’Emma Pasquer sera proposée juste avant la représentation Hors de moi. Les deux représentations seront suivies d’un échange avec les équipes.

Lundi 20 décembre et mardi 21 décembre Atelier de pratique de danse – autour du spectacle Hors de moi

Atelier gratuit, sur inscription

De 16h-18h


 


TOURNÉE

Lundi 23 novembre 2021 - 19h00

Espace Palumbo, Saint Jean dans le cadre des rencontres « Villes et handicap »






168 vues0 commentaire

Posts similaires

Voir tout

Comments


foudart_logo_edited.png
bottom of page