google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

La vie devant soi

Dernière mise à jour : 21 janv. 2022

Peut-on vivre sans amour ?

Simon Delattre, avec La vie devant soi a fait une remarquable adaptation du livre magnifique de Romain Gary (Prix Goncourt, en 1975) et a créé un spectacle bourré d’humanisme, de tolérance qui met en jeu, en musique et en beauté, une langue inventive et touchante.


Pour l’amour de Madame Rosa et de Momo Un petit appartement au 6e étage d’un viel immeuble de Belleville.

Madame Rosa, une ancienne prostituée reconvertie en gardienne d’enfants «nés de travers», a recueilli le petit Momo. Avec une tendresse infinie, il parlent de leur amour, de leur vie et de leur peur.

Autour de l’escalier biscornu menant au minuscule appartement, comédiens, marionnettes géantes et chanteuse blues en live, campent une galerie d’êtres burlesques, tragiques et profondément attachants.

Amine Boudelaa, en Momo, devient maître de cérémonie. Maïa Le Fourn et Nicolas Gousseff, tous deux merveilleux, l’entourent et nous offre un spectacle entre narration et incarnation au confins de l’amour et de la poésie.


Nabila Mekkid, avec sa guitare électrique, les enveloppe de musique folk, ethnique et apporte encore quelque chose de particulièrement charnel.

La première chose que je peux vous dire c’est qu’on habitait au sixième à pied et que pour Madame Rosa, avec tous ces kilos qu’elle portait sur elle et seulement deux jambes, c’était une vraie source de vie quotidienne…Sa santé n’était pas bonne non plus et je peux vous dire aussi dès le début que c’était une femme qui aurait mérité un ascenseur. MOMO (extrait)

Ce spectacle très doux, aborde de très nombreux sujets profonds comme l’amour filial, l’antisemitisme, la peur de vieillir et de grandir.

 

Entre conte initiatique et chronique amoureuse

La vie devant soi est un spectacle merveilleux et intense entre conte initiatique et chronique amoureuse, plein de tendresse, aussi poétique que bouleversant, alliant créativité et pure beauté. Avis de Foudart 🅵🅵🅵🅵

 

La vie devant soi

Représentation adaptée en langue des signes

D’après La vie devant soi de Romain Gary

Adaptation Yann Richard Mise en scène Simon Delattre Avec Nicolas Gousseff, Amine Boudelaa, Maïa Le Fourn

Chant Nabila Mekkid (du groupe Nina Blue) Scénographie Tiphaine Monroty assistée de Morgane Bullet Crédit photos © Matthieu Edet, Frédéric Bonfils





 

Tournée

5 au 8 oct 2021 - Théâtre de La Coupe d’Or, Rochefort

12 oct 2021 - Les 3T-Théâtres de Châtellerault

23 nov 2021 - Théâtre de Saint-Maur, Saint-Maur-des-Fossés

27 nov 2021 – La Ferme du Buisson

1 au 3 déc 2021 - Théâtre du Pays Morlaix

12 au 13 déc 2021 - Théâtre André Malraux, Gagny

15 au 16 déc 2021 - Le Sablier, IFS

19 au 20 jan 2022 - Salle Dumoulin, Riom

25 jan 2022 - Palais des congrès de Saint-Raphaël

28 jan 2022 - Centre Culturel L’Ilyade, Seyssinet-Pariset

3 avril 2022 - Théâtre Gérard Philipe, Champigny-sur-Marne

10 au 11 mai 2022 - La Coursive scène nationale, La Rochelle

Posts similaires

Voir tout

Comments


foudart_logo_edited.png
bottom of page