google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
 

L’un est l’autre

Troublant et bouleversant

Avis de Foudart 🅵🅵🅵🅵

C’est l’histoire d’un homme et d’une femme. Ils sont en train de se séparer. Et puis, un matin, chacun se réveille dans le corps de l’autre.

Pour une séparation c’est raté.


Qu’est-ce que ça fait de se retrouver tout d’un coup couverte de poils, d’avoir une peau qui sent l’autre, de respirer comme un fumeur, ou de se retrouver face aux regards des hommes ? Qu'est-ce qu’on ressent quand on est condamné à vivre dans le corps de celui qui a été notre âme sœur mais que nous avons pourtant aujourd'hui tant de mal à aimer ? Qu’est-ce que c’est que de se mettre vraiment à la place de l’autre ? Qu’est-ce qui définit notre identité ? Est-ce notre corps ?


Une épopée onirique tragicomique

Tant de questions auxquelles Éric Verdin, Benjamin Boyer et Marine Montaut ont tenté, brillamment, de répondre.

La première chose qui t’étonne lorsque tu ouvres les yeux c’est le plafond de votre chambre. Ça fait des mois que tu dors dans le salon. Tu ne comprends pas. Tu tournes la tête sur le côté, ta femme n’est pas dans le lit. Mais ses longs cheveux s’étalent sous ta joue. Tu ne comprends pas du tout. Tu montes une main pour te gratter la barbe. Ta barbe a disparu. Tu ne respires plus. Tu descends ta main sous le drap. Tu cherches quelque chose entre tes jambes. Tu ne trouves rien… Scène 1

Quel magnifique texte !

Benjamin Boyer et Marine Montaut, deux comédiens-es admirables, tout en nuances et subtilités arrivent dans des situations à la fois terribles et cocasses à nous faire partager les différents vertiges qu’éprouvent les deux personnages.

Respirer, toucher, éprouver, penser sont des actions indissociables de nos corps. C’est notre existence vivante, c’est notre enveloppe physique qui nous rend possibles.

Mais ce n’est pas tout, car cette géniale équipe, nous propose, également, de mener plusieurs expériences sonores. Voir l’un parler avec la voix de l’autre, entrer, via des voix off enregistrées, dans le discours intérieur, différent de la voix extérieure…


Avec un magnifique décor hyper inventif qui permet à une salle de bain de se transformer en rue, en bureau, en pressing…L’un est l’autre est une pièce coup de coeur, à l’écriture parfaite et terriblement troublante.


 

L’UN EST L’AUTRE

Une pièce librement adaptée du roman Mari et femme de Régis de Sà Moreira paru aux éditions Au diable vauvert

Mise en scène Éric Verdin

Distribution Benjamin Boyer et Marine Montaut Lumières Denis Schlepp

Son Philippe Timmerman

Scénographie Capucine Grou-Radenez

Musique Jean-Baptiste Sabiani

Chorégraphie Tchavdar Pentchev

Assistante à la mise en scène Camille Timmerman

Et la voix de Barbara Tissier

Crédit Photo P A Briot


Festival OFF d’Avignon

Théâtre du Girasole

24 bis rue Guillaume Puy - Avignon Du 7 au 31 juillet à 18H20