google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
 

La grande musique

Dernière mise à jour : 19 juin 2021

« Le corps a une mémoire et l’on n’en a pas toujours conscience »

Si les traumatismes vécus par nos parents, nos grands-parents, voire nos arrières grands-parents laissaient une trace sur leur descendance ?


Avis de Foudart 🅵🅵🅵

Entre le présent et le passé, entre l’Autriche et la France, Marcel, Nelly, Georges, Esther, Pierre et Hervé tentent de réunir les pièces éparses d’un même puzzle.


Toutes les pièces de Stéphane Guérin parlent de la famille et de la transmission.

J’avais envie de me frotter à un thème, de séparer les chairs du tissu familial, de fouiller plus au-dedans que ce que je ne l’avais déjà fait. Très vite, l’idée de la psychogénéalogie m’est venue. Stéphane Guérin

La quête d’Esther, l’aveuglement de Nelly, la voix de Marcel, la dévotion de Georges, le cynisme d’Hervé, l’amour de Pierre

De 1944 à 2019, trois générations, six personnages se confrontent et sont pris dans les méandres de leur mémoire.

D’un bal de mariage à un studio de télévision, de la Marienplastz de Munich à Mauthausen, le drame familial resté secret, dévoile peu à peu son fil, dans les chaos de l’histoire.


La grande musique est une pièce magnifiquement écrite et très poétique de Stéphane Guérin, sur la transmission et le poids de l’émotion inter-générationelle. C’est également une pièce qui parle d’un sujet pas connu et étonnant : la création de maisons closes au sein des camps de concentrations.

La musique, une place de choix

Avec une même mélodie qui parcours les époques, la pièce, un tourbillon familial, parcours et entremêle les générations en alternant les moments d’émotions et de rires avec de très belles ruptures de rythme.

J’ai pris une place qui était vacante - celle de la grand-mère et c’est tout - c’était une toute petite place pour une toute petite vie. EXTRAIT

Rebondissement, révélations

La grande musique est une très jolie pièce au superbe casting. Hélène Degy et Brice Hillairet sont plein d’émotions et Raphaëline Goupilleau et Bernard Malaka sont truculents.


Un sujet complexe et passionnant. Un spectacle à voir absolument

Si les lumières sont très réussies, le décor l’est moins et la fin de la pièce est un peu décevante et trop convenue.

 

LA GRANDE MUSIQUE

Auteur Stéphane Guérin

Metteuse en scène Salomé Villiers

Collaboration artistique Frédéric de Brabant

Avec Hélène Degy, Raphaeline Goupilleau, Pierre Hélie, Brice Hillairet, Étienne Launay, Bernard Malaka

Durée Environ 1h30

Crédit / Copyright Cédric Vasnier © Prismo Production


Phénix Festival

Théâtre la Bruyère

17,18, 19 juin à 20h30 Le 20 juin à 16h


Festival Off Avignon

Théâtre Buffon Du 7 au 31 juillet 2021 à 19h40