google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

Les étoiles

La poésie est-elle nécessaire au bonheur ?


« J’ai voulu une œuvre intimiste que j’aurais pu écrire enfermé dans ma chambre d’enfant » Après La nuit des cendres, la folle épopée qui durait cinq heures, Simon Falguieres a créé Les étoiles, en décembre 2020, en plein deuxième confinement, au Théâtre de la Colline. Un moment très particulier ou l’acte de création était devenu presque impossible, presque surréaliste. Après plus de trente dates en tournée, le spectacle revient enfin à Paris et s’installe pour un mois, au Théâtre de la Tempête.


Un spectacle en forme de conte sur la famille, la transmission, le bonheur et l’appel à la poésie, avec une maison, un radeau-lit, un voyage vers les étoiles, des marionnettes, des figures faussement mythologique, « Madame le soleil », « Monsieur la mer », « Madame la guerre »… et une rencontre improbable avec Ingmar Bergman.


Ezra est un jeune homme, fils d’une poète qui a trouvé les mots. Il est entouré pas ses parents et son oncle Jean, un peu l’idiot du village. Un jour, la mère d'Ezra meurt. Tout le monde doit lui dire adieu : le père plante des fleurs partout dans le jardin. L’oncle construit le cercueil, et Ezra doit faire une éloge funèbre. Mais alors qu’une immense tempête se lève, qu’une terrible inondation transforme tout le village en lac de chagrin, Esra perd ses mots. il décide de s'enfermer dans sa chambre et là… seul sur son lit, dans l’inconscience du sommeil, pendant plus de 25 ans, alors que la vie va continuer sans lui, il va vivre une odyssée onirique immobile pour tenter de retrouver par la voix de sa mère, les mots qu’il a perdus.


Peut-on vivre sans les mots du poète ?

Entre la vie pratique et la vie poétique, où réside le véritable bonheur ? Est ce que le bonheur ce n’est pas juste boire son thé tranquillement avec les gens qu'on aime plutôt que d'entreprendre une entreprise poétique ?



« Le rôle de l'inconscient dans l’acte de création est grand, car on ne le maîtrise pas »

Les étoiles est une pièce drôle, tendre, baroque et philosophique qui interroge la place de la poésie dans le bonheur en mettant en parallèle deux mondes bien distincts, celui bien réel de la vue matérielle et celui du monde imaginaire du jeune poète.


 

Une pièce philosophique pleine d’humour d’aventure et de poésie

Autour de la comédienne Agnès Sourdillon excentrique et géniale et Stanislas Perrin(sublime en oncle Jean ), dans ce monde fait de mystère et de merveilles, les comédiens, manipulateurs, danseurs, qui interprètent plus de treize personnages, forment une troupe formidable avec autant d’énergie que d’émotions. Avis de Foudart 🅵🅵🅵🅵


 


LES ÉTOILES

Texte et Mise en scène Simon Falguières

avec John Arnold, Mathilde Charbonneaux, Charlie Fabert, Simon Falguières, Pia Lagrange, Stanislas Perrin, Agnès Sourdillon et la participation d’Emma Lagrange

scénographie Emmanuel Clolus

lumières Léandre Gans

création sonore Valentin Portron

costumes Lucile Charvet

assistée de Léa Bordin 

crédit Simon Gosselin



Théâtre de la Tempête

Cartoucherie

du 6 janv. au 5 fév. 2023

du mardi au samedi 20 h dimanche 16 h

durée 2 h






Posts similaires

Voir tout

Comentários


foudart_logo_edited.png
bottom of page