google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

Clara Haskil - Prélude et fugue

Dernière mise à jour : 4 janv. 2023

Un spectacle plein d´émotion et de charme !

Les émotions que nous vivons, que nous ressentons sont essentielles et la musique est sa meilleure expression. Serge Kribus

Ce spectacle, présenté au théâtre du Rond-Point, se propose de partir à la découverte de la vie méconnue de Clara Haskil. Une pianiste au talent exceptionnel, une femme complexe pleine de doutes, sincère, intelligente, sensible et résolue qui a bravé toutes les difficultés, sans jamais renoncer à sourire et vivre pour, par la musique.

Le résultat de plusieurs rencontres imbriquées

Tout commence avec la découverte complètement fortuite de l’histoire de Clara Haskil par un jeune homme de 16 ans, Serge Kribus.

Je vivais à Bruxelles. Presque toutes les semaines, j’allais à la médiathèque au Passage 44. Une bibliothèque de toutes les musiques du monde et de tous les genres. J’empruntais tout ce que je pouvais. Ce que je connaissais et encore davantage ce que je ne connaissais pas. Un jour, j’ai vu une pochette de disque avec ce nom, Clara Haskil. J’ai pris l’album, je suis rentré chez moi, je l’ai écouté, et je n’ai plus jamais cessé de l’écouter. Serge Kribus

L’histoire continue avec la rencontre de cet auteur avec Safy Nebbou, réalisateur de cinéma et metteur en scène. Il identifie aussitôt la grâce et la sensibilité extrêmes de la pianiste à l’actrice Laetitia Casta, qui lui avait fait part de son désir de revenir au théâtre.

1960, veille de concert, Clara Haskil vient de faire une chute dans un escalier mécanique de la gare de Bruxelles. La pianiste, au sommet de sa gloire, revoit sa vie toute entière depuis son enfance à Bucarest.

« Est-ce que vous avez un conseil à me donner Monsieur Robert ? » « Oui bien sûr, Clara. N’écoute jamais aucun conseil ! Jamais. La musique n’est pas dans les conseils de personne. Elle est dans ton cœur, dans tes mains…La musique doit venir du cœur et aller droit au cœur...tout ce que tu joues est naturel, senti, précis, détaillé, lumineux. Tes doigtés sont justes, tout est juste, juste et beau, Clara. » EXTRAIT

Dans ce qui pourrait être une immense boîte de musique épurée, accompagnée d’un très beau son et d’une magnifique lumière, Laetitia Casta et Isil Bengi, au piano, dialoguent et se répondent et forment un duo virevoltant et profondément émouvant qui semble se jouer de l’espace et du temps.


Laetitia Casta, éblouissante de charme, endosse tous les rôles, nous étonne et nous surprend par son aisance. Elle est homme, elle est femme. Tantôt forte ou fragile. Tantôt enfantine ou pleine de maturité. Parfois mutine ou désespérée et toujours pleine de grace, d’élégance et de distinction.


 

Ce spectacle, où les pianos apparaissent et disparaissent comme par magie, plein de tendresse est un véritable ballet musical. Avis de Foudart 🅵🅵🅵🅵


 


CLARA HASKIL – PRÉLUDE ET FUGUE

TEXTE SERGE KRIBUS

MISE EN SCÈNE SAFY NEBBOU

AVEC LAETITIA CASTA et ISIL BENGI (Piano)


THÉÂTRE DU ROND-POINT

8 - 26 MARS 2023, 20h30 • DIMANCHE 15H — RELÂCHE LES LUNDIS • DURÉE 1H35











Posts similaires

Voir tout

コメント


foudart_logo_edited.png
bottom of page