google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
 

Ma forêt fantôme

Ils les ont tant aimés !

Avis de Foudart 🅵🅵🅵🅵

Jean et Suzanne sont frère et sœur. Ils ont la soixantaine. Deux morts ne cessent d’être présents dans leur mémoire : Paul, le mari de Suzanne, dont elle apprend à faire le deuil et qui vient de mourir de la maladie d’Alzheimer, et Nicolas, le compagnon de Jean, mort du sida quelques années plus tôt, au milieu d’une interminable liste.

Sur scène un lustre majestueux fait de feuillages et de fleurs surplombe le plateau. Un homme créature danse sur une musique assourdissante. C’est le début d’un spectacle particulièrement bouleversant, rempli de surprises, qui parle d’amour et de mort.

La forêt fantôme des êtres disparus durant les années sida ne cesse de hanter les survivants de cette génération. VINCENT DUSSART

On passe du rire aux larmes avec une énergie furieusement folle et poétique

Avec Ma Forêt fantôme, on se penche

sur les années sida, sur la maladie d’Alzheimer, mais on célèbre aussi l’amour, la vie, le sexe.

Les morts sont là, face à nous. Deux fantômes très bavards et malicieux qui vont accompagner les souvenirs de Jean et Suzanne avec des tableaux qui mêlent musiques, danses et théâtre.

Un spectacle aussi délicat que la dentelle, follement politique, abrupte et émouvant.

 

MA FORÊT FANTÔME

TEXTE DENIS LACHAUD

MISE EN SCÈNE VINCENT DUSSART

SCÉNOGRAPHIE, COSTUMES & LUMIÈRES ANTHONY PASTOR & ROSE-MARIE SERVENAY

CHORÉGRAPHIE FRANCE HERVÉ

MUSIQUE PATRICE GALLET

RÉGIE GÉNÉRALE QUENTIN RÉGNIER

AVEC GUILLAUME CLAUSSE, XAVIER CZAPLA, SYLVIE DEBRUN, PATRICE GALLET, PATRICK LARZILLE

Présence Pasteur • Avignon

7>29 juillet 2021 21h25

relâche les 12, 19, et 26