google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
 

Je hurle

Un cri poétique, une bataille, une rencontre

Avis de Foudart 🅵🅵🅵🅵

En Afghanistan, Zarmina, 15 ans, met fin à ses jours parce qu’on lui a interdit d’écrire Je Hurle est un spectacle poétique abrupte et délicat, mêlant théâtre, marionnettes, musique traditionnelle et contemporain.

Zarmina, aspergée d’essence, une allumette à la main, adresse au monde son ultime poème :


« J’ouvre les yeux Et je rêve. Plus de pleurs, plus de peurs Je te le dis ! Plus de pleurs, plus de peurs Pour que tu ne puisses plus seulement dire de moi : Tu n’es rien qu’une femme ! Regarde toi, Toi qui me tiens en laisse. Tu as des yeux. Moi aussi. Tu as une voix. Mais moi aussi. Tu peux hurler et moi aussi. »


La poésie Pashto que nous avons découverte, n’est pas une poésie qui se veut langoureuse, mélancolique, romantique. C’est une poésie de l’urgence une poésie de l’instant. Ce sont les cris de femmes qui tentent de se mettre debout. Magali Mougel

Afghanistan. Kaboul. Le cercle clandestin des poétesses du Mirman Baheer se bat avec des Landays, courts poèmes en pachtou.

Avec une scénographie absolument magnifique,

Je Hurle, entre documentaire et théâtre poétique, parle de son histoire.

D’immense feuilles de papier, manipulées par les comédienne, se transforment. La grâce, la beauté et les blessures apparaissent à nous et nous offrent un spectacle éblouissant et troublant.

Un spectacle qui donne espoir en rendant leurs mots aux femmes afghanes

 

Je hurle

Spectacle documentaire, musical et poétique

Mise en scène Eric Domenicone Texte articles de presse et poèmes du Mirman Baheer (adaptation Magali Mougel) Avec Faustine Lancel, Yseult Welschinger

Crédit photo (c) Raoul Gilbert


Au 11 • Avignon

11 boulevard Raspail

7 - 29 JUILLET À 13h05. Relâches les 12, 19 & 26 Durée • 1h À partir de 14 ans