google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
 

Paris Stalingrad

Avis de Foudart 🅵🅵🅵🅵

Paris, été 2016. Des hommes et des femmes arrivent du Soudan, d’Ethiopie, d’Erythrée, de Somalie, de Guinée, du Nigéria, d’Afghanistan, d’Iran, du Pakistan, avec l’espoir d’échapper à la guerre et aux conflits ethniques qui déchirent leurs pays. À leur arrivée ils n’ont pas d’autre choix que de dormir à la rue. Ils se regroupent sur des campements de fortune autour du métro Stalingrad.

En suivant Souleymane, un jeune homme de 18 ans, réfugié du Darfour, ce film retrace le parcours des migrants dans Paris : les campements de rue, les interminables files d’attente devant les administrations, les descentes de police et la mobilisation des habitants du quartier pour leurs venir en aide.

Le portrait de Paris vu par Soleymane

Paris Stalingrad montre la dureté de la situation et l’émergence de nouvelles frontières intérieures. Des kilomètres de grillages pour rendre inaccessibles les allées sous le pont du métro aérien, des pierres pour empêcher les migrants de s’allonger, des rondes de vigiles pour les déloger.

À chaque étape du périple de Souleymane, je mesure combien Paris se ferme aux étrangers. Hind Meddeb

Avant de pouvoir filmer sur le campement, Hind Meddeb et Thim Naccache ont passé de longues journées sur place à discuter avec les gens, à leur expliquer le désir de faire ce film et de partager avec d’autres les moments passés à leurs côtés.


Transmettre, alerter et traduire

Le film alterne entre scène de cinéma direct et séquences d’errance dans la ville avec Souleymane et ses poèmes qui nous plongent dans des moments d’introspection et de rêveries. Des respirations indispensables, dans un climat d’indéniable violence.

Il ne s’agit pas d’une enquête sur le parcours des exilés à Paris, mais d’un film qui montre des moments passés à leurs côtés : l’expérience brutale d’une vie à la rue, la persistance de la lutte et les joies de l’amitié.

Paris Stalingrad n'est pas uniquement un cri, une colère

Par ces très belles images et son traitement poétique, Paris Stalingrad est un film puissant et émouvant qui bouscule et dénonce, mais aussi un hymne à la jeunesse avec plein de rire et d'humour.


Souleymane, avec beaucoup de charisme, par son émotion et sa présence, devient le porte drapeau de toute une génération d'exilés.

Paris Stalingrad

De Hind Meddeb, Thim Naccache

1h28min / Documentaire


Sortie cinéma, le 26 mai 2021


affiche paris stalingrad


15 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout