google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

Andando Lorca 1936

Et si nous allions faire un tour du côté de Lorca ?

« J’aimerais entendre en ce moment le bruit de chaîne de tous les navires qui lèvent l’ancre sur toutes les mers. » Federico Garcia Lorca

Et si nous allions à la rencontre de la poésie magnifique de Federico García Lorca à travers la musique Pascal Sangla ?

Avec Andando Lorca, Daniel San Pedro, le metteur en scène et adaptateur se propose de faire écouter cet immense poète, passionné de flamenco et de gospel… en musique.

Les poèmes de Lorca, ses textes en prose, sa correspondance ne cessent de questionner ces idées de résistance et de liberté. Il ne s’agit pas d’écrire une pièce que Lorca n’aurait pas écrite. Il s’agit de faire entendre la voix du poète libertaire et amoureux. Daniel San Pedro

L’été où tout bascule

À l’aube du 19 juillet 1936, dans un petit village espagnol, on enterre Bernarda Alba, décédée la veille en fin d’après-midi. Ses filles sont présentes, ainsi que d’autres femmes du village et quelques hommes. C’est la fin d’un monde : l’enterrement de la matriarche / dictateur.


Entre frayeur et exaltation

La maison va s’ouvrir. Les filles vont être libres, responsables d’elles-mêmes et de leurs destins.


Un voyage qui parlera de mort, d’amour, d’engagement politique et de liberté

Ce concert théâtral commence avec un rideau de scène en forme d'immense mantille qui s'ouvre sur 6 comédiennes - chanteuses. Six figures féminines, toutes issues de l’œuvre de Lorca qui vont, à travers la musique et les voix parlées et chantées, en français et espagnol, nous faire partir à la découverte d’une Espagne déchirée entre modernité et liberté, traditions et conservatisme.

Serge Gainsbourg disait qu’il préférait toujours la fragilité des voix des comédiennes à celles, plus assurées, des chanteuses. Ce qui m’intéresse est de les réunir et de les mêler. Daniel San Pedro

Accompagnée par la musique sublime de Pascal Sangla, compositeur, chanteur, pianiste, comédien, que l'on peut retrouver également, actuellement au Théâtre du Petit Saint Martin dans le génial Stalonne, La voix puissante de la comédienne Audrey Bonnet, se mêle au timbre inégalable de Camélia Jordana, la sensualité d'Estelle Meyer et l'émotion d'Aymeline Alix.


 

Andando Loca 1936 n'est pas un concert ni une pièce de théâtre, mais un spectacle hybride qui mêle la musique au jeu, l’orientalisme à l’électronique, la tradition et la modernité. Un spectacle magnifique, envoûtant et rare qui permet, le temps d’une soirée, de réunir des talents singuliers autour de l’âme et les rêves de Federico García Lorca. Avis de Foudart 🅵🅵🅵🅵


Le moment où la porte s’ouvre enfin...Mais elle s’ouvre quand résonne déjà le bruit des armes de la guerre civile... Daniel San Pedro

 

Textes Federico García Lorca

Mise en scène, adaptation et traduction Daniel San Pedro

Crédit ©Jean-Louis Fernandez



THÉÂTRE DES BOUFFES DU NORD

37 (bis), boulevard de La Chapelle 75010 Paris


DU MERCREDI 2 AU SAMEDI 12 FÉVRIER 2022

DU MARDI AU SAMEDI À 20H30 MATINÉES LE DIMANCHES À 16H

Durée 1h30






 

TOURNÉE

- les 8 et 9 décembre à Châteauvallon, scène nationale d’Ollioules - le 15 décembre au Théâtre Forum Meyrin, Suisse

- le 4 janvier à la Maison de la Culture d’Amiens

- le 7 janvier à L’Espace Culturel Keraudy, Plougouvelin

- le 11 janvier à L’Eclat, Pont Audemer

- le 18 janvier à la Maison, scène conventionnée de Nevers

- le 19 janvier au Sémaphore, scène conventionnée de Cébazat

- le 21 janvier à L’Odissée, Périgueux

- le 22 janvier au Centre culturel de Sarlat

- les 25 et 26 janvier au Théâtre National de Nice, Centre Dramatique National - le 28 janvier au Théâtres en Dracénie, Draguignan

- le 29 janvier au Carré Sainte-Maxime

- du 2 au 12 février au Théâtre des Bouffes du Nord

- le 15 février au Figuier Blanc, Argenteuil

- le 16 février à L’Avant Seine, Théâtre de Colombes

- le 17 février au Théâtre Jacques Carat, Cachan

- le 22 février au Théâtre, Scène Nationale de Saint-Nazaire

- le 24 février au Grand R, scène nationale, La Roche-sur-Yon

- le 26 février à La Rive Gauche, Saint-Etienne du Rouvray

- le 7 juin au Festival d’Anjou, Château du Plessis-Macé



 

EN SAVOIR PLUS


UNE TRILOGIE AUTOUR DE LA FEMME

C’est entre 1932 et 1936 que Federíco Garcia Lorca écrit les trois pièces qui composent sa trilogie rurale : Noces de Sang, Yerma et La Maison de Bernarda Alba.


Dans chacune des ces pièces le personnage principal est une femme.

Une femme qui refuse la vie que veut lui imposer une société machiste où les conventions font loi.


Dans cette Espagne des années 1930, les mariages arrangés sont fréquents et les femmes bien peu libres. La Fiancée, Yerma et Adela, elles, veulent simplement aimer et être aimées. Ce besoin d’amour devient, dès lors, une aspiration à la liberté. Sans se poser en héroïnes, les trois jeunes femmes, entre révolte et résignation, résistent comme elles peuvent au poids insupportable des qu’en-dira-t-on de village.

Leur combat intime les conduira jusqu’à la tragédie. Deux hommes se tueront pour la première. La seconde tuera. La dernière, enfin, se donnera la mort. Toutes les trois acceptent d’emprunter un chemin dont elles ignorent où il les conduira. Leur destin est inconnu mais leur honneur est sauf...



Posts similaires

Voir tout

Comments


foudart_logo_edited.png
bottom of page