google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

Braconniers - Une histoire africaine


Après les grands succès des pièces de théâtre "Les Cavaliers", qui a remporté le Molière du meilleur spectacle privé en 2018, et "Lawrence" l'année dernière, Eric Bouvron revient avec sa nouvelle création intitulée "Braconniers". Cette fois-ci, il nous emmène dans une aventure captivante à travers l'Afrique subsaharienne.


"Braconniers" est une pièce théâtrale qui se présente comme un "road movie" scénique, abordant les thèmes de la vengeance, de la cohabitation entre différentes communautés et de la lutte contre les braconniers. Avec une touche d'humour et une esthétique épurée, Bouvron nous invite à découvrir son Afrique à travers une histoire personnelle et engagée.



Un voyage théâtral en Afrique subsaharienne

"Braconniers" nous entraîne sur les routes de terre rouge de l'Afrique subsaharienne, jusqu'à un lodge appartenant à la famille Wright. Le décor, presque dépouillé, se compose de quelques caisses vides de bouteilles de bière, d'un fusil et d'une machette. Avec l'aide de quatre comédiens et d'un musicien multi-instrumentiste, nous sommes transportés au-delà des continents, immergés dans l'atmosphère de l'Afrique.


L'histoire tourne autour de Paul Wright, un homme qui adopte un rhinocéros nommé Humba et le place dans sa réserve privée. Lorsque deux braconniers tuent Humba, la lutte contre le braconnage devient pour Paul une affaire personnelle. La pièce explore les conséquences tragiques de cet événement, mettant en scène deux pères, Paul et James, issus de cultures différentes, confrontés l'un à l'autre après la perte. La vengeance pourra-t-elle apporter un soulagement ?



La culpabilité et la complexité des relations interculturelles

Eric Bouvron, auteur et metteur en scène, exprime son désir de creuser la contradiction qui l'habite. Ayant grandi en Afrique du Sud, entouré principalement de blancs et éloigné des communautés noires, il ressent aujourd'hui une certaine culpabilité face à cette réalité.


À travers "Braconniers", il souhaite nous inviter à découvrir son Afrique afin de nous pousser à réfléchir et à nous amener à prendre position sur le sujet.



Car les blessures ne guérissent pas facilement

Alors que pour l'ancienne génération africaine, la soumission reste présente, "sous la peau", la nouvelle génération, quant à elle, est animée par une colère à

"fleur de peau". Cette nouvelle génération revendique ses droits et ses terres, parfois avec violence.



Un théâtre à l'africaine

Eric Bouvron puise son inspiration dans sa formation éclectique et ses voyages pour créer des œuvres théâtrales qui transportent le spectateur dans des univers différents.


Dans "Braconniers", il privilégie une esthétique épurée, laissant une grande place à l'imaginaire du public. Le jeu des acteurs est à la fois réaliste et stylisé, correspondant au travail choral effectué.

Mis à part le personnage de Paul, interprété de manière merveilleuse par Yannis Baraban, l'histoire est portée par l'ensemble des trois autres artistes (Jean-Erns Marie-Louise, Francis Bolela en alternance avec Mexianu Medenou, Aurelia Poirier) qui incarnent plusieurs rôles, parfois même des animaux de la brousse. Ils dansent, chantent, combattent, miment… et donnent vie à « un véritable "théâtre physique" tel qu'on le voit habituellement en Afrique. Brut par nature, mais néanmoins précis comme un ballet » comme le souligne Éric Bouvron.


Les costumes sont simples et polyvalents, permettant aux acteurs de changer de rôle facilement.

La musique originale, composée par Romain Trouillet, ainsi que les effets sonores, créent une atmosphère immersive qui renforce l'expérience théâtrale.



Le message engagé de la pièce

"Braconniers" soulève des questions complexes liées à la cohabitation entre l'homme et la nature, ainsi qu'aux inégalités sociales qui poussent certains individus à commettre des actes de braconnage pour survivre. Eric Bouvron met en lumière le fait que les braconniers ne sont pas nécessairement les "grands méchants", mais plutôt des victimes d'un système social défavorable. La pièce invite le spectateur à réfléchir à ces problématiques et à remettre en question ses propres valeurs.



 

"Braconniers" est une pièce de théâtre captivante qui plonge au cœur de l'Afrique subsaharienne, explorant des thèmes tels que la vengeance, la cohabitation interculturelle et la lutte contre le braconnage.


À travers une histoire tragique, mais avec une pointe d'humour, la pièce nous invite à remettre en question nos propres valeurs et à prendre conscience des enjeux liés à la préservation de la nature et à une coexistence harmonieuse entre les communautés. Elle nous pousse à réfléchir à notre rôle dans la construction d'un avenir meilleur pour l'Afrique et le monde entier.


"Braconniers" est un spectacle qui, à travers l'art théâtral, cherche à sensibiliser et à provoquer une réflexion profonde sur les défis auxquels nous sommes confrontés en tant que société mondiale. Avis de Foudart 🅵🅵🅵


 

BRACONNIERS - UNE HISTOIRE AFRICAINE

Texte Eric Bouvron

Ci -écriture Benjamin Penamaria

Mise en scène, scénographie Eric Bouvron

Avec Yannis Baraban, Mexianu Medenou en alternance avec Francis Bolela, Jean-Erns Marie-Louise, Aurélia Poirier

musique en scène Marie-Anne Favreau, Raphaël Maillet

lumière Romain Titinsnaider

création musique et effets sonores Romain Trouillet

costumes Nadège Bulfay

Photographie © Olivier Padre


FESTIVAL Off Avignon

Théâtre des Halles, Avignon

7 au 26 juillet 2023 • À 21H30 • Relâches les jeudis 13 et 20 juillet • À partir de 10 ans • Durée 1h30


Spectacle vu lors de la première soirée du Mois Molière à Versailles.

Éric Bouvron à été nominé aux Molière 2022 du théâtre privé pour Lawrence d’Arabie







foudart_logo_edited.png
bottom of page