google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

"La Collection" : un cycle dédié à Harold Pinter

Dernière mise à jour : 2 juin 2023


Du 30 mai au 25 juin, le Théâtre de L'Atelier présente un cycle dédié à l'œuvre d'Harold Pinter, mettant en scène deux de ses pièces emblématiques : "L'Amant" (création) et "La Collection". Ces deux pièces sont mises en scène par le talentueux Ludovic Lagarde, avec les traductions d'Olivier Cadiot. Cette série de spectacles fascinante met en avant l'audace et la puissance de l'écrivain britannique.


Pour la première fois depuis leur création en 1965, "L'Amant" et "La Collection" sont réunies sur une scène de théâtre, offrant une merveilleuse occasion d'explorer leurs thématiques communes, telles que les relations de pouvoir, les mensonges et les désirs inavoués.



Deux appartements, deux couples, des amants et des mensonges...

D'un côté, Stella et James, un couple marié, et de l'autre, Bill et Harry, deux hommes.

La trahison, la manipulation et le mensonge sont au cœur de cette intrigue, qui offre tous les ingrédients d'un bon vaudeville. Cependant, mettre en scène Harold Pinter et son théâtre représente un véritable défi, comme l'explique Ludovic Lagarde : « Souligner l'aspect vaudeville risque de transformer la pièce en une comédie légère, tandis qu'un traitement trop éthéré risque de rendre le propos du dramaturge anglais vain et prétentieux. Il s'agit donc de trouver le bon équilibre »… et le résultat est parfaitement réussi !


Stella, une styliste talentueuse, semble avoir eu une liaison avec Bill, un créateur de mode renommé, lors d'un voyage professionnel à Leeds. Alors que les rumeurs commencent à circuler, James, son mari, consumé par la jalousie, décide de confronter Bill, espérant ainsi découvrir la vérité sur cette supposée infidélité. Mais les secrets enfouis, les mensonges bien gardés et les malentendus vont s’entremêler dans cette histoire complexe de trahison et de désir.



Dans le monde impitoyable et en apparence futile de la mode, la vérité reste souvent dissimulée derrière les masques et les intrigues

Les relations entre les personnages vont se dévoiler tel un tableau tumultueux, vibrant d'émotions contradictoires, et nous entraînant dans une spirale captivante de rebondissements inattendus.


"La Collection" met en lumière les complexités des relations humaines et la fragilité des vérités individuelles et nous pousse à remettre en question nos propres certitudes. À réfléchir aux pouvoir des mensonges.


Pourquoi de tels comportements ? Est-ce l'ennui, la frustration ou les pulsions sadomasochistes ?

Chaque personnage est emporté dans une lutte interne entre ses désirs, ses besoins et les normes sociales qui les entourent.


Avec le cycle Harold Pinter, le Théâtre de L'Atelier nous offre une immersion captivante dans l'univers de cet écrivain britannique de renom, maître du théâtre de l'ambiguïté.


Cette comédie dramatique absurde et résolument moderne est portée par la traduction très drôle et sarcastique d'Olivier Cadiot, associée à la mise en scène soignée de Ludovic Lagarde.

Ensemble, ils capturent l'essence même du théâtre de Harold Pinter, avec toute sa complexité et sa profondeur. Les projections et la bande-son subtile ajoutent à l'ambiance envoûtante, tandis que les masques féériques donnent une touche fantastique à l'ensemble.


Le quatuor formidable formé par Mathieu Amalric, Valérie Dashwood, Micha Lescot et Laurent Poitrenaud interprète ces rôles complexes avec brio. À travers leurs corps, leurs gestes, leurs regards et leurs silences, ils transmettent une multitude de subtilités et sèment le doute. Une sorte de transe perverse et captivante où chaque mot est chargé de sens multiples.


La scénographie et les jeux de lumière créent une atmosphère à la fois onirique et troublante, renforçant l'ambiguïté des relations entre les personnages. On se retrouve plongé dans un rêve étrange et dérangeant, mais en mieux.


 

Un spectacle envoûtant, sensuel, troublant et désespéré

Un spectacle captivant et sublime qui nous invite à explorer les tréfonds obscurs de l'âme humaine.

Un univers où la vérité est éphémère, où les masques tombent et où les passions brutes se dévoilent.


À travers des récits où la vérité se dissimule, où les personnages se débattent dans un enchevêtrement inextricable de mensonges et de désirs inavoués, ce spectacle nous incite à la réflexion sur les mystères de la vérité, du désir et du pouvoir. Il stimule notre réflexion et nous pousse à remuer nos neurones.


Voilà une occasion unique de plonger dans l'univers de Pinter et d'apprécier le talent de Ludovic Lagarde. Venez vous laisser emporter par cette expérience théâtrale intense et profonde et ne manquez surtout pas cette série de représentations des œuvres d’Harold Pinter au Théâtre de L'Atelier, où la folie et la maîtrise de ces pièces sont présentées avec passion et virtuosité. Avis de Foudart 🅵🅵🅵🅵


 


LA COLLECTION

D’Harold Pinter

Traduction Olivier Cadiot

Mise en scène Ludovic Lagarde

Avec Mathieu Amalric, Valérie Dashwood, Micha Lescot et Laurent Poitrenaux

Dramaturgie Sophie Enge

lLumières Sébastien Michaud

Scénographie Antoine Vasseur

Crédit photo © Gwendal le Flem


Théâtre de l’Atelier

Du 30 mai au 25 juinDu mardi au samedi à 21h. Le dimanche à 17h • Durée 1h20






foudart_logo_edited.png
bottom of page