google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

Je m’appelle Bashir Lazhar : l’histoire extraordinaire d’un homme ordinaire

Je m’appelle Bashir Lazhar ou l'histoire extraordinaire d'un homme ordinaire. Il s'agit d'une pièce de théâtre sous forme de mosaïque qui aborde plusieurs thèmes entremêlés tels que la guerre, l'amour, l'enfance, la migration, la justice, l'enseignement, la cour de récréation et la transmission.


Bashir Lazhar est un professeur remplaçant embauché au pied levé dans une école primaire après un événement tragique. Au fur et à mesure qu'ils apprennent à se connaître, les élèves et le maître s'apprivoisent et leur attachement devient de plus en plus réciproque. Peux à peux, derrière son sourire, Monsieur Lazhar va dévoiler, par petites touches, son passé complexe et douloureux.



Tout au long de la pièce, l'acteur dialogue avec nous et face à des « espaces très peuplés d'êtres invisibles »

L’autrice Evelyne de la Chenelière, souhaitait susciter une interaction particulière avec le public en convoquant un seul interprète.

Épaulée par la mise en scène de Thomas Coste, cette proximité qui nous place en position de celui qui regarde… et qui juge par moment, nous permet de nous sentir particulièrement impliqués dans ce récit et apporte beaucoup de densité au spectacle.


« Dès la première lecture, c’est l’humanité, la densité du personnage qui porte ce solo qui frappe. Une écriture juste et évidente, qui laisse transpirer les conflits d’un personnage peu à sa place dans son époque et là où il se trouve », déclare Thomas Coste, le metteur en scène de cette pièce québécoise, traduite en plusieurs langues, puis adaptée au cinéma par Philippe Falardeau sous le titre de Monsieur Lazhar (un film nommé à la cérémonie des Oscars en 2012).


Thomas Drelon dans le rôle de Monsieur Lazhar réalise une performance passionnante et précise, remplie d'humanité et de densité. Tout au long de la pièce, le comédien est remarquable. Avec sa personnalité chaleureuse, il incarne son rôle avec une constance impeccable et arrive à transmettre la sensibilité, la douceur et les failles du personnage avec brio.


 

Je m’appelle Bashir Lazhar est une pièce très tendre et profonde. Avec sa scénographie intelligente et sa lumière magnifique, cette pièce est une ode à l'humain qui incite à aller vers l'autre malgré les différences culturelles. Une pièce qui est d'autant plus nécessaire qu'elle nous rappelle le courage qu'il faut pour vivre dans ce que la société réserve aux enfants. Avis de Foudart 🅵🅵🅵


 


JE M’APPELLE BASHIR LAZHAR

Texte D’Evelyne De La Chenelière

Mise en scène Thomas Coste

Avec Thomas Drelon


LUCERNAIRE

Du 22 février au 9 avril 2023 • Du mardi au samedi à 19H00 • Dimanche à 15H30 • Durée 1h10 • Crédit © Les Béliers







Posts similaires

Voir tout

Коментари


foudart_logo_edited.png
bottom of page