google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
 

Le Nécessaire déséquilibre des choses

Après un grand succès au théâtre 71 de Malakoff, le spectacle part pour une longue tournée à travers la France.

Avis de Foudart 🅵🅵🅵🅵

Marionnette et Philosophie

La chair des marionnettes dialogue avec la philosophie belle et simple de Roland Barthes dans Les Fragments d’un discours amoureux (1977). Sur les pas du chercheur, les pantins servent de matière à la dissection intime et scientifique du sentiment amoureux.

À votre avis, il faisait quoi Armstrong avant le départ ? Il était comme nous, il avait mal au ventre. EXTRAIT

Une fresque d’ombres et de lumières déchirées au son du scalpel

Tel est le début d’un spectacle ahurissant. Un voyage au cœur de l’humain et de ses désirs. Une recherche sur l’équilibre et l’émotion.

Une machinerie complexe faites de multiples cordes, un cœur qui bat tout seul, un minotaure perdu dans son labyrinthe, une meute de loups, un homme de papier

On est confronté à des personnages poétiques. EXTRAIT

Par ces figures qui rejouent notre rapport à l’autre, on découvre l’amoureux et le déséquilibre qu’introduit le désir dans nos vies.

4 musiciens, 2 comédiens marionnettistes en équilibre, 1 plasticienne

Sur le thème du chaos affectif, ils se jaugent, s’interpellent, se mêlent dans un ballet philosophique et poétique, plein d’humour, de tendresse et de jazz.

La rencontre avec Jean Philippe Viret - lauréat 2020 de la Victoire du Jazz pour le groupe de l’année - et son quatuor a été décisive. Ce quatuor à cordes atypique, au sein duquel la contrebasse s’est substituée au second violon, permet la réalisation de sons des plus graves aux plus aiguës.

La scénographie, un théâtre de lumière

La scénographie, tout en lumières, symbolismes, surprises et confettis réunit la scène et la salle. Un dialogue s’engage alors entre l’animé et l’inanimé, entre les objets et le discours philosophique.


Un spectacle de science poétique

Le nécessaire déséquilibre des choses est un spectacle merveilleux et ultra visuel, à la fois drôle et émouvant. Un spectacle à voir absolument.


 

Le Nécessaire déséquilibre des choses

Mise en scène Brice Berthoud avec Marie Girardin

Dramaturgie Saskia Berthod

Composition musicale Jean-Philippe Viret

Scénographie Brice Berthoud avec Adèle Romieu

Création et construction marionnettes Camille Trouvé, Jonas Coutancier, Amélie Madeline, Caroline Dubuisson, Séverine Thiébault

Création costumes Séverine Thiébault

Création sonore Antoine Garry avec Tania Volke

Création lumière Brice Berthoud avec Louis de Pasquale Les marionnettistes en déséquilibre Camille Trouvé et Jonas Coutancier Les créateurs d’images et de lettres en direct Amélie Madeline en alternance avec Vincent Croguennec L’homme échelle et régisseur plateau Philippe Desmulie Le quatuor à cordes Jean-Philippe Viret - Contrebasse, Mathias Lévy - Violon, Maëlle Desbrosses - Alto, Bruno Ducret - Violoncelle

Photos (c)Vincent Muteau

Tout public à partir de 13 ans Durée 1h30