google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
 

Noël et sa mère

D’abord connu comme écrivain, Arthur Dreyfus a consacré son œuvre littéraire aux questions de l’intimité, de la transmission, de la mémoire, de la famille, et aussi, de la naissance du désir.

Avec Noël et sa mère, Il réalise, aujourd’hui, son premier long métrage documentaire.

J’aime le sourire dans le drame. J’aime le drame dans le sourire. Arthur Dreyfus

Noël Herpe est écrivain, cinéaste, critique de cinéma et historien du cinéma français. Il compose avec sa mère Michelle un couple étrange. Ils ne peuvent se passer l’un de l’autre, mais dès qu’ils se trouvent réunis, l’atmosphère devient électrique. Noël et sa mère, à travers le prisme de leurs paroles et de leurs incompréhensions, nous invite à l’exploration d’une relation mère-fils dans ses détails les plus intimes.


Arthur Dreyfus connaît Noël Herpe, depuis 15 ans, date de son arrivée à Paris.

Par sa grande culture, par son écriture, par ses performances baroques et sa liberté, il m’a très tôt semblé unique en son genre. Arthur Dreyfus

Lorsqu’il découvre la relation « particulière » que Noël entretient avec sa mère. Une relation entre tragi-comédie et psychodrame familial, à la fois très atypique et finalement assez commune, il se dit qu’il tient quelque chose de passionnant et a tout de suite envie d’en parler.


Avec des moyens très sommaires et beaucoup de sobriété, son film est « une boîte à parole sans décor avec une lumière sur les visages. »