google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
 

Là où tu es

Dernière mise à jour : 3 déc. 2021

Entendre parler de la mort autrement

Depuis la disparition de mon fils, je ressentais un malaise lorsque j’allumais la radio. Ces infos, vomissant des chiffres de morts, des décès tous plus dramatiques les uns que les autres, finissaient par abimer le lien à la mort que je tentais de tisser. Le lien avec « mon » mort. Brigitte Barbier

Camille vient de perdre son fils. Pour survivre elle écrit, se questionne et, avec l’audace du désespoir, découvre qu’il est possible d’ouvrir une brèche entre là où elle est et là où il est.


En se servant du livre LÀ OÙ TU ES, JE NE SUIS PAS, paru en 2014 et de son film documentaire MEMENTO MORI (n’oublie pas que tu vas mourir), diffusé en 2015 où elle interroge les autres sur leur rapport à leurs morts, Brigitte Barbier a entrepris un long cheminement qui l’a amenée à la création de ce spectacle.


Un spectacle qui pour objectif de contribuer à construire une nouvelle éducation à la mort comme un fil qui nous relie à la vie, qui nous allège du poids du doute et refuse farouchement les mots qui entretiennent la peur.

Le dialogue intime et silencieux entre mon fils et moi est devenu le récit de l’indicible. Brigitte Barbier

La voix exprime la pensée et la danse, l’absent

Afin de prendre une forme de recul, Brigitte Barbier est passée par la voix de Coralie Emilion-Languille pour incarner ses mots, ses émotions et ses pensées. Les pas de danse de Bouziane Bouteldja ou, Naïs Haidar, en alternance, incarne le mort.


« Laissons nos morts nous instruire » Vinciane Despret. Livre Au bonheur des