google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
 

Tom à la ferme

À l’occasion du Festival OFF D’Avignon… en France, le metteur en scène brésilien Rodrigo Portella propose son adaptation du magnifique texte du québécois Michel Marc Bouchard. Le théâtre, une question universelle !


Au Brésil, là où le nombre de meurtres homophobes atteint des records, depuis 5 ans, Tom na Fazenda est un véritable succès avec plus de 20 000 spectateurs.

Aujourd’hui, cette pièce est présentée pour la première fois en Europe.


À la mort de son amant, Tom, urbain, sophistiqué, dévasté, se rend jusqu’au fin fond d’une campagne pour les funérailles. Il y découvre une mère qui ne sait rien de lui, ni des amours de son fils, et un frère qui lui sait tout mais qui étouffe la vérité avec une stupéfiante violence.


Un huis clos fait de boue, de peur et de désir

Dès le début de la pièce, on est tout de suite saisi par l’atmosphère moite, sombre et terreuse qui se dégage de la scène.


Construit comme un thriller psychologique, nous allons, très vite, assister à un duo en forme de duel torride et effrayant sous le regard d’une mère étrange et inquiétante.


Un face-à-face sado-masochiste où la frontière entre dominant et dominé devient, progressivement, de plus en plus floue, avec en apothéose, un combat sauvage et une scène de danse, sublime et envoûtante.


Entre fascination, consentement et répulsion

« Puis demain, mets pas de parfum. Les hommes qui se mettent du parfum, c'est juste pour les noces. Demain, c'est des funérailles »

Mais en dehors de sa beauté visuelle, de son intensité et de la prestation remarquable des comédiens, la puissance de ce spectacle est dans les interstices, dans la tendresse et le désir inconscient, l’amour interdit et la répulsion.


 

Tom à la ferme est un moment d’une très grande intensité qui permet la découverte d’un théâtre où le corps exulte et l’émotion explose ! Avis de Foudart 🅵🅵🅵🅵


 

TOM NA FAZENDA | TOM À LA FERME

De MICHEL MARC BOUCHARD

Mise en scène RODRIGO PORTELLA

Avec Armando Babaioff (Tom), Soraya Ravenle (Ágatha), Gustavo Rodrigues (Francis), Camila Nhary (Sara)

Scénographie Aurora dos Campos

Éclairage Tomás Ribas

Costume Bruno Perlatto

Musique Marcello H

Chorégraphie Toni Rodrigues

Crédit ©Victor Novaes


PRIX DU MEILLEUR SPECTACLE MONTRÉAL 2018 PRIX DE LA CRITIQUE DE SÃO PAULO / BRÉSIL PRIX DU MEILLEUR ACTEUR, PRIX DU MEILLEUR METTEUR EN SCÈNE


EN PORTUGAIS-BRÉSILIEN AVEC SURTITRES FRANÇAIS


FESTIVAL OFF AVIGNON

LA MANUFACTURE

DU 7 au 26 juillet à 21h - Relâches : 13, 20 juillet

Durée 2h50