google.com, pub-7957174430108462, DIRECT, f08c47fec0942fa0
top of page

Je vous écris dans le noir: L'histoire insaisissable de Pauline Dubuisson


« Je m’appelle Pauline Dubuisson et j’ai tué un homme. Mais personne ne naît assassin. » Par cette déclaration énigmatique, Pauline, médecin à Essaouira, au Maroc, révèle un lourd secret qui la poursuit.


Dans la France des années 1950, Pauline Dubuisson, étudiante en médecine, devient tristement célèbre pour le meurtre de son ex-fiancé, Félix Bailly. Cet événement tragique mène son père au suicide. Bien qu'elle soit la seule femme pour laquelle le Ministère public ait requis la peine de mort à cette période, son passé tumultueux semble avoir pesé dans cette décision. Après la Libération, elle est publiquement humiliée pour ses liaisons avec des Allemands. Les médias de l'époque, exacerbant son image, la dépeignent tantôt comme séductrice, tantôt comme manipulatrice, attisant l'antipathie générale.


L'histoire de Pauline est racontée avec émotion dans "Je vous écris dans le noir" de Jean-Luc Seigle, édité par Flammarion en 2016. Avec une plume poétique et réaliste, Seigle offre une voix à Pauline, permettant une immersion dans son esprit. Il dépeint sa complexité, entre culpabilité et victimisation, vérité et illusion.


Le film « La Vérité » de Clouzot s’est également inspiré de sa vie, la poussant à changer d'identité et à fuir la France.


À Essaouira, elle tente de reconstruire sa vie. Mais, tourmentée par son histoire, elle est déchirée intérieurement. Révèlera-t-elle sa véritable identité à son futur époux, Jean? Pourra-t-elle jamais se libérer de ses démons?


Aujourd'hui, son récit est adapté sur scène, redonnant vie à son histoire. Dans "Je vous écris dans le noir", Pauline revient pour livrer sa vérité, dépeignant ses tumultes intérieurs.


La mise en scène captivante, offre un voyage dans le monde tourmenté de Pauline. Le décor, mêle intemporalité et réalisme et se distingue par son épuré. L'espace de la scène évoque autant un refuge qu'une quête de libération.

La lumière subtile souligne les émotions de Pauline, harmonieusement accompagnée par la musique qui guide à travers ses souvenirs.


Mais c'est le talent de Sylvie Van Cleven qui captive. Seule en scène, elle incarne Pauline avec une profondeur rare. Elle redonne vie à une femme réduite jadis à des titres sensationnalistes, nous ensorcelant dès le début.


 

"Je vous écris dans le noir" dépasse la simple pièce de théâtre. Malgré le passé douloureux de Pauline, c'est surtout un voyage émotionnel qui interroge la nature humaine, le regard de la société et la capacité de résilience.

L'histoire de Pauline nous montre qu'il est possible de combattre pour sa vérité et pour l'amour. Une pièce inoubliable pour ceux qui auront la chance de la découvrir. Avis de Foudart 🅵🅵🅵


 

Je vous écris dans le noir

D'après le roman de Jean-Luc Seigle (Éditions Flammarion)

Adaptation Evelyne Loew

Mise en scène Gilles Nicolas & Sylvie Van Cleven

Avec Sylvie Van Cleven

Création lumière Lucie Joliot

Création sonore Philippe Mion

Photos Xtof Gsell


THÉÂTRE DE LA REINE BLANCHE

Du 12 septembre au 19 octobre 2023 • Les mardis et jeudis à 21h - Les samedis à 20h • Relâche le mardi 3 octobre • Dates supplémentaires les 5 et 12 octobre à 14h30




Comentarios


foudart_logo_edited.png
bottom of page